Le voyage, ce n’est pas de la tarte mais de la pizza !

Les Grands Migrateurs sont de retour pour un voyage de plusieurs mois. Destination principale : Montréal !

On y est, c’est le jour J. On n’aura jamais été aussi proche de notre nouvelle aventure. Il est 4 heures du matin heure française. Après avoir dormi près de 40 minutes cette nuit (les bagages n’étaient pas encore terminé), il est temps de se laver, de regrouper ses affaires et de partir direction la gare pour prendre le train Nantes – Paris Charles de Gaulle de 5h54.

Quand on réunit tous les bagages, on se rend compte que cela ne va pas être évident de tout transporter à deux jusqu’à Montréal. Mais cela ne nous fait pas peur, on s’est déjà retrouvé dans des situations aussi délicates.

IMG_0953

Arrivée à la gare, on trouve sans peine notre train. Fidèle à son habitude, le départ est retardé d’une dizaine de minutes. C’est un détail, surtout quand on prend du recul et que l’on se dit que la SNCF est certainement à ce jour l’un des meilleurs réseaux ferrés d’Europe, il faut le rappeler (le français a tendance à ronchonner, ce qui est souvent mon cas, mais il va falloir oublier ce comportement à l’avenir car les canadiens sont eux toujours très calmes et patients).

Après les au revoir touchants, avec émotion de ceux qui nous ont accompagnés à la gare, nous voilà sur la route du Canada.

3 heures plus tard à l’aéroport Roissy/Charles de Gaulle, nous nous dirigeons vers le Terminal 3 pour prendre notre avion. Forcément, il fallait que ce soit le Terminal le plus loin à pied de la gare. On prend notre courage à deux mains et on y va. Jusque là, Djack (notre chien), est super calme depuis le départ et fait craquer tout le monde, il est adorable.

IMG_0956

Arrivé devant le comptoir, c’est la course pour enregistrer les bagages et le chien. Fort heureusement, le personnel est super accueillant et nos options nous permettent d’être prioritaires, ce qui s’est avéré extrêmement utile. Après avoir dit au revoir à notre chien pour une dizaine d’heures, nous embarquons.

IMG_0952

Dans l’avion, on nous met 3 films forts agréables. Le problème est que l’on a le courage de n’en regarder qu’un : L’odyssée de Pi (qui au passage est un très bon long métrage !). Au lieu d’Avatar et de Hugo Cabret qui viendront ensuite, ce sera plutôt le choix d’une grande sieste. Enfin, une grande sieste coupée par le repas et les diverses friandises que nous mangeons dans l’avion. On nous a tellement donné à mangé, je n’avais jamais vu ça : apéritif, puis goûter, puis repas, pizza, puis goûter, puis collation, etc., tout cela en 7 heures d’avion seulement. On nous a même redemandé si on voulait encore de la pizza. Ce voyage, ce n’est pas de la tarte, mais plutôt de la pizza ! Il faut savoir que l’on avait en plus mangé juste avant d’embarquer.

IMG_0957

Arrivé à Montréal, nous en arrivons à notre dernière étape cruciale : récupérer Djack et passer par le service d’immigration. Après 1 heure et demi d’attente, les agents de l’immigration s’occupent de nous. On est stupéfait par leur gentillesse. Cela se déroule sans trop de problème, au contraire : ils prennent le temps de tout nous expliquer et Djack passe la douane sans problème, ce qui nous permet de quitter l’aéroport de bonne humeur.

A la sortie, les voitures, l’environnement, la conduite, l’accent, tout cela commence à nous dépayser. Arrivée à bon port, Annabelle nous accueille dans notre bel appartement. Il est magnifique et correspond tout à fait aux appartements typiques montréalais. On s’y sent bien à l’avance. Elle est adorable, elle nous a laissé des choses à manger, elle a chauffé l’appartement, tout est niquel et elle a même pensé à Djack en lui offrant un petit os (enfin c’était un gros os pour les européens car ici, tout est en plus grand). On prend rapidement nos repères et on range nos affaires.

Une heure plus tard, Maël et Virginie passent à la maison pour une première soirée ensemble à Montréal. C’est trop cool de se dire qu’à l’autre bout du monde, on voit des amis comme si nous étions à Nantes. Après un moment fort agréable, Marion se couche tôt (le décalage horaire n’est pas simple).

J’en profite de mon côté pour finir la soirée devant les chaines canadiennes. C’est trop fort, je me rends compte que l’on a les mêmes concepts télévisées : L’amour est dans le pré, un souper presque parfait (Un diner presque parfait pour les français), Fort boyard, Les Simpson, Les guerre des clans (Une famille en or pour les français), etc.

La journée aura été longue mais stimulante. On est pressé d’être demain pour reprendre nos esprits et commencer notre visite à Montréal (et aussi avancer dans le côté administratif avec la possession de son numéro d’assuré social, un compte en banque, l’inscription à des formations, etc.). En plus, c’est cool, il va faire 24° C, il va falloir en profiter…

Alexandre

5 commentaires à propos de “Le voyage, ce n’est pas de la tarte mais de la pizza !

  1. C’est génial de continuer le blog des grands migrateurs :-) . C’est toujours un plaisir de vous lire et de suivre vos aventures. Gros bisous à vous 3

  2. Han bien de reprendre le blog :) Vous avez pris quelle compagnie aérienne ? Ca me fait penser à Korean Air pour la nourriture :) On nous avait gavé pendant tout le vol jusqu’à Seoul.

    • On avait pris Air Transat. D’ailleurs, au passage, j’étais très étonné de la qualité du service. Je recommande cette compagnie pour ceux qui voudraient faire un tour au Canada. 😉

  3. Profitez bien du voyage ! Avec Super Blaise on va prendre plaisir à vous lire ! Et donnez-nous des nouvelles de Djack Djack et de son os géant !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*