Les Chutes du Niagara

L’un des endroits que je voulais absolument faire en venant au Canada était les chutes du Niagara ! Certains m’avaient prévenu que ce ne serait pas exceptionnel, que c’est désormais super marqueté, marchandisé, tandis que d’autres m’ont affirmé qu’il fallait absolument le faire, que cela valait le détour. Du coup, je voulais voir cela de mes propres yeux. Et bien finalement, sans être totalement époustouflé, je n’ai pas été du tout déçu.

Dimanche matin – 5h30. On est réveillé à l’hôtel par le téléphone qui sonne super fort dans la chambre. Mais que se passe-t-il ? C’est Richard, notre guide chinois ! On comprend rapidement qu’il avait mis le réveil dans toutes les chambres pour que personne ne soit en retard ce matin. Du coup, le lever est violent ! Après une bonne douche, direction Niagara Falls !

La dream team en direction des chutes du Niagara
La dream team en direction des chutes du Niagara

Le voyage est très long pour voir les chutes (surtout le retour vers montréal). Lorsque l’on est là-bas, on ne peut s’empêcher d’être impressionné non pas par leur hauteur, mais par leur largeur de celles-ci. Il est vrai que pour la hauteur, je m’attendais à quelque chose de plus époustouflant.

Les chutes canadiennes en forme de fer à cheval sont étonnantes ! Elles ont l’air si puissantes lorsque l’on observe les 2800 mètres cubes qui se déversent chaque seconde. Les chutes américaines sont un peu moins impressionnantes, mais ce qui étonne est la proximité entre le Canada et les Etats-Unis séparés par tout ce déversement d’eau. Il faut préciser que les chutes du Niagara permettent de générer une source d’énergie hydroélectrique considérable. Elles sont donc du point de vue touristique, mais aussi écologique, très rentables !

Au pied de la chute américaine
Au pied de la chute américaine
Les vapeur de la chute canadienne
Les vapeur de la chute canadienne
A quelques mètres de Niagara Falls
A quelques mètres de Niagara Falls
Un décor impressionnant
Un décor impressionnant
Les chutes du Niagara
Les chutes du Niagara

Après être allé au bord, on se dirige au pied des chutes au bas de Clifton Hill. On s’apprête à prendre le Maid of the Mist. C’est un bateau qui nous permet de se rapprocher, dans le bassin, au plus près des chutes. L’expérience est impressionnante et très arrosée. Heureusement que l’on nous donne des ponchos (qui ressemblent plus à des sacs poubelles qu’à des manteaux de pluie) car on est complètement trempé !

Les shtroumpfs !
Les shtroumpfs !
Les shtroumpfs !
Les shtroumpfs !
En pleine tempête
En pleine tempête
Alex, Marion, Virginie et Martin
Alex, Marion, Virginie et Martin
Un joli décor pour une belle photo ;)
Un joli décor pour une belle photo
Marion devant les chutes
Marion devant les chutes

Après cela, rien de tel qu’un bon pique nique et une bonne sieste après cela dans un Golf. Oui, on n’a pas trouvé mieux qu’un Golf pour se restaurer. Heureusement, le beau temps est une fois de plus avec nous pour en profiter un max !

Pour finir, retour à Montréal après 7 heures de car. C’était un très très bon week-end !

Alexandre

En compagnie de Richard, notre guide chinois. On ne sait toujours pas s'il parlait anglais, français ou chinois. Seul lui doit le savoir...
En compagnie de Richard, notre guide chinois. On ne sait toujours pas s’il parlait anglais, français ou chinois. Seul lui doit le savoir…

Les Chutes du Niagara sur la carte

4 commentaires à propos de “Les Chutes du Niagara

  1. « 2800 mètres cubes qui se déversent chaque seconde », c’était pas une question du GAMBIT sa?!?!?
    Merci de partager ce voyage avec nous, on a un peu l’impression de voyager avec vous!Profitez bien, tabernacle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*