Inventaire des bébêtes repérées !

Un voyage au Canada laisse entendre une rencontre avec la nature et ses animaux sauvages que sont, entre autres, les caribous ou les orignaux. Bon, comme nous ne sommes pas sortis très souvent des espaces urbains, les animaux rencontrés sont légèrement moins farouches. Quoi que !

Je ne pourrais pas écrire cet article sans parler évidemment des écureuils ! Si tu n’en as pas vu en venant à Montréal, c’est que tu n’es pas venu à Montréal ! Il parait que les Montréalais ne les aiment pas trop mais ça ne m’étonne qu’à moitié. Ils ressemblent vraiment à des gros rats avec une jolie queue. Djack, en revanche, les adore ! Il essaye même de grimper aux arbres pour les suivre, sans succès…

Écureuil glouton
Écureuil glouton, comme d’habitude
Tu veux ma photo !
Tu veux ma photo !

Lors d’une promenade dans le Parc du Mont-Royal, Djack a aussi repéré une marmotte. Elle était à quelques mètres en dessous de nous !

Marmotte dans le parc du Mont Royal
Marmotte qui vient vers nous dans le parc du Mont Royal
Petite marmotte
Petite marmotte un peu méfiante

Peu après, un raton-laveur est apparu. C’était un véritable glouton ! Il mangeait tout ce que les touristes lui donnaient. Les ratons sont reconnus pour fouiller dans les poubelles et même parfois pour rentrer dans les maisons à la recherche de nourriture.

Eh ! T'as pas un truc à becter !
Eh ! T’as pas un truc à becter !
Merci !
Merci !

Nous n’avons pas encore rencontré de mouffettes ! Pour vous donner une idée, il s’agit des cousines des putois. Leur odeur se sent à 500 mètres à la ronde et il paraît qu’elle est très difficile à enlever, même avec du savon !

Mouffette célèbre : Fleur, amie de Bambi
Mouffette célèbre : Fleur, amie de Bambi
Pépé le putois (qui n'est pas un putois mais bien une moufette), très chaud du slip chez les Looney toon
Pépé le putois (qui n’est pas un putois mais bien une mouffette), très chaud du slip dans les cartoons de Looney Tunes

Pour voir des grosses bébêtes, il faut sortir de la ville. Lors de notre week-end dans les Laurentides, nous avons vu à quelques mètres deux biches dans la forêt. De même, plus récemment lors de notre escapade dans le Maine, nous avons aperçu deux fois deux biches et ce qui semblait être dans la nuit un petit orignal ou un petit caribou sur la route du retour.

Marion

Coucou Bambi !
Coucou Bambi !
Attention élan !
Attention élan !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*